Le RIMaP-P

Le Régiment d’infanterie de marine du Pacifique-Polynésie (RIMaP-P), régiment des Polynésiens et de la Polynésie, est l’héritier du prestigieux Bataillon d’infanterie de marine du Pacifique qui s’illustra vaillamment lors des deux guerres mondiales et qui acquit ses lettres de noblesse au sein de la 1re Division française libre en particulier au cours des combats de Bir Hakeim en 1942 puis au cours des campagnes d’Italie et de France. En janvier 1963, il prend l’appellation de bataillon d’infanterie de marine de Tahiti sous les ordres du chef de bataillon Delayen. En juillet 1981, le bataillon devient le Régiment d’infanterie de marine du Pacifique-Polynésie.

Fort de 800 hommes et femmes, dont 100 civils et une centaine de réservistes, il présente la caractéristique désormais classique pour l’armée de terre outre-mer d’être composé pour la moitié de ses effectifs d’active par du personnel en mission de courte durée (MCD) de quatre mois. Cette rotation importante de personnel, y compris parmi les postes à responsabilité, requiert de la part du régiment, dynamisme et adaptabilité pour demeurer opérationnel.